Communiqué de presse: plan local de l’habitat, le compte n’y est pas !

mardi 4 avril, 2017

Communiqué de presse

Plan local de l’habitat, le compte n’y est pas !

Le groupe Vivre Noyal regrette le manque d’ambition sur la construction de logements aidés, la prise en compte insuffisante des enjeux du réchauffement climatique et dénonce les objectifs de construction de logements trop importants du futur plan local de l’habitat (PLH) de la communauté de communes du Pays de Châteaugiron.

Présenté lors du conseil municipal du 3 avril, le projet prévoit de produire 323 logts/an, soit 60 % de plus que ce que préconise le schéma de cohérence territorial du Pays de Rennes (197 logts/an). Cet objectif excessif va nous amener à consommer plus de terres agricoles que nécessaire et encourage les déséquilibres territoriaux.

La part de construction de logements aidés est, elle, insuffisante. Avec seulement 7 % de logements sociaux, la communauté de communes doit avoir des objectifs plus ambitieux pour permettre à un plus grand nombre de ménages avec des revenus modestes d’accéder à un logement sur son territoire.

À Noyal-sur-Vilaine nous atteindrons un parc de 13 % de logements aidés en 2030 alors que nous en avions 12 % en 2011. C’est trop peu comparé aux communes de première couronne comme la nôtre qui ont pour objectif d’atteindre 25 %. Notre commune n’est pas suffisamment solidaire du reste des communes du Pays de Rennes alors même que son dynamisme en dépend.

Enfin, sur les enjeux du réchauffement climatique, le projet est bien trop timide et ne reprend que des actions mises en place sur le précédent PLH. Il est pourtant urgent d’agir. Nous devons nous engager dans la production de logements moins énergivores et expérimenter des projets de logements passifs, encourager l’utilisation de matériaux de constructions économes en ressources naturelles et bas carbone.

Le groupe Vivre Noyal du conseil municipal de Noyal-sur-Vilaine.

Les commentaires sont fermés